Recruteurs, faites-vous trouver par les candidats !

ParFrançois De Boutray

Recruteurs, faites-vous trouver par les candidats !

Poster vos annonces sur votre site ou sur un jobboard, créer et promouvoir votre image employeur… Autant d’actions qui doivent vous permettre de recueillir des candidatures. Pourtant, cela n’est pas toujours suffisant. Votre offre peut se retrouver ‘noyée’ dans la masse des autres offres si vous êtes présent sur un grand site emploi ou parmi des milliards de pages web sur les moteurs de recherche.

Plusieurs solutions s’offrent pourtant à vous pour bénéficier d’une plus grande audience, et donc -potentiellement – d’un plus grand nombre de candidatures.

Des outils bien utiles sur les jobboards

Certains sites emploi comptent tant d’offres qu’il devient assez rapidement très difficile d’être en première page des résultats. Les jobboards proposent donc d’autres outils, destinés à combler cette perte de visibilité et donc de trafic. Les options les plus courantes sont des mises en exergue des annonces, des remises en tête de liste ou directement de la communication via des boutons, bannières et autres skyscrapers.

Sur des sites comme Monster, il est bien souvent recommandé de choisir la remise en tête de liste ou les mises en gras, logos ou autre pour se démarquer à moindre coût. La communication sur les jobboards est bien plus conséquente à prévoir : budget, création… même si elle permet une visibilité intéressante.

Opter pour une stratégie de référencement

Recherche GoogleToutes vos annonces ne sont peut-être pas sur les jobboards. Peut-être disposez-vous d’un site d’entreprise, d’un site RH ou d’un blog, sur lequel vous publiez vos offres d’emploi. Dans ce cas, un bon référencement peut vous permettre de gagner en audience. Vous avez ainsi la possibilité d’optimiser votre référencement naturel gratuit (SEO) ou d’investir dans une campagne de référencement payant (SEM). Bien souvent, le plus pertinent reste de coupler les deux afin d’obtenir des visites sur des mots clés, même s’ils sont extrêmement populaires.

Par exemple, un mot clé comme ‘recrutement’ génère près de 27 millions de résultats ! Autant dire que si votre site ne bénéficie pas déjà d’un très bon positionnement  sur ce mot, il sera quasi impossible de rejoindre le top 10 (tout du moins rapidement). Dans ce cas, soit le référencement naturel doit se faire sur une expression contenant ‘recrutement’, par exemple ‘recrutement commercial lyon’ qui compte « seulement » 330.000 résultats, soit on choisit le référencement payant. Dans ce cas de figure, pour peu que votre budget le permette, on peut facilement arriver en première position dans les liens commerciaux.

Les étapes du référencement de votre site

Lorsque l’on parle de référencement d’un site, il s’agit en fait du référencement de chaque page, une par une. Ceci permet de vous placer sur des mots clés ciblés page par page. On peut même empêcher d’en référencer certaines. Ainsi, certains jobboards n’autorisent pas les robots des moteurs de recherche à référencer les offres. Mais rien ne vous empêche de le faire sur votre propre site.

Attention cependant : le référencement naturel d’une page pouvant prendre plusieurs mois, mieux vaut entamer ce genre de travaux sur les pages permanentes d’un site – qui renverront vers la liste des offres – que sur une offre d’emploi qui ne sera vite plus valable.

Le référencement naturel ou SEO

La première étape consiste à définir une liste de mots clés sur lesquels vous souhaitez vous positionner. Comme on l’a dit plus haut, plus le mot clé est populaire, plus il sera difficile de bien positionner vos pages. Préférez donc des expressions pour chaque page (une à deux expressions de 2 à 4 mots).

Dans un second temps, ces expressions seront intégrées dans le contenu et la structure des pages, à des endroits stratégiques, pour améliorer la position de votre site sur les moteurs de recherche.

D’autres actions peuvent également être mises en place. Les moteurs de recherche sont en général plus sensibles aux sites proposant des mises à jour fréquentes en termes de contenu (d’où le bon positionnement des blogs en général) et à la qualité des textes. De même, le nombre de liens de qualité amenant à votre site est pris en compte (backlinking). Tous ces critères contribuent à augmenter votre rang au sein des moteurs de recherche qui tendent de plus en plus à valoriser les sites ayant du contenu de qualité et étant reconnus comme tels.

Une fois ce travail effectué sur votre site, il est aussi possible d’utiliser des campagnes payantes type Google Adwords sur des mots clés plus compliqués à positionner en référencement naturel.

Le référencement payant ou SEM

Là encore, la première étape consiste à trouver les bons mots clés : ceux qui vont vous permettre, au choix, de générer un maximum de trafic (nombre de clics) ou d’actions ciblées (conversions).

Ce type de campagne est très souple puisqu’il s’adapte à votre budget, sans contrainte de temps, et permet un ciblage précis – notamment en termes géographique – avec la possibilité de diffuser des annonces localement. Il permet d’afficher une annonce promouvant votre site ou votre offre d’emploi dans les liens commerciaux des moteurs de recherche et de recueillir un certain nombre de visites.1

Le système permet également de suivre les visites jusqu’à une page ou une action cible. Par exemple, la soumission d’un formulaire de candidature. Il est alors possible de calculer votre retour sur investissement sur cette campagne.

Enfin, au contraire du référencement naturel, l’affichage des annonces se font en quelques minutes ou heures, ce qui vous permet d’être tout de suite visible.

 

1 14% des clics sur Google sont sur des liens commerciaux – Source Beu Blog