Zoom sur Google +, la nouvelle plate-forme sociale de Google

ParFrançois De Boutray

Zoom sur Google +, la nouvelle plate-forme sociale de Google

En juin 2011 Google annonçait le lancement de Google+. Il a suffit de 3 mois pour que le réseau compte 40 millions d’utilisateurs, ce qui n’a pas empêché Facebook de taxer la plate forme de pâle copie qui ne connaîtrait  jamais le succès.   Que penser de Google+ ? De quoi s’agit-il au juste ? Comment peuvent l’exploiter les entreprises ? Tour d’horizon.

I. GOOGLE PLUS, C’EST QUOI ?

1/ Les fonctionnalités

La plate forme propose un mélange de fonctionnalités de base teintées de subtilités que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, dont voici les principales :

  • Gérer ses contacts
    De manière moins simpliste que Facebook ou Twitter ou chacun est réduit au rang d’amis ou de followers, Google+ permet de trier ses contacts par « cercles » (amis, famille, travail…). Une manière de fonctionner intuitive qui se rapproche de celle dont nous usons dans la vie réelle, par cercle affinitaires plus ou moins élargi et éloigné. Pour chaque contenu posté, l’utilisateur choisit précisément avec quel(s) cercle(s) il souhaite le partager.
  • Discuter
    Les bulles (« hangouts »), sont un système de chat vidéo type Skype. Collectif et spontané, le chat peut réunir entre 2 à 10 personnes qui se retrouvent pour discuter. Chaque bulle peut potentiellement être rejointe par quiconque en possède l’URL unique.
  • Rechercher
    Google + intègre un moteur de recherche qui suggère des contenus pertinents en fonction de la requête de l’utilisateur. Les contenus peuvent être filtrés en fonction de leur provenance : Posts Google+ (posts publiques et posts partagés avec vous), Personnes & Pages, ou Déclics (actualités extraites de sites Web divers). Vous pouvez les commenter, les partager ou les recommander en cliquant sur +1. Vous pouvez également enregistrer vos recherches (vous aurez alors accès au contenu associé dans des flux séparés).

2/ Plus qu’un réseau social, une surcouche sociale

Avec Google+, « l‘idée est de redéfinir l’approche du partage en ligne afin de le rendre plus proche de la façon dont nous partageons dans la vie réelle« , explique Clément Wolf, chargé de communication chez Google France. Le projet est d’une ampleur extraordinaire puisqu’il vise à unifier l’ensemble des fonctionnalités de Google en y intégrant une dimension sociale. A titre d’exemple, le bouton « Partage » des vidéos Youtube permet désormais de suggérer à un ami de venir regarder la vidéo en simultané, dans une bulle.

Google + représente donc bien plus qu’un réseau social, il permet à Google de faire le lien entre ses différents services en homogénéisant l’expérience sociale proposée sur chacun d’entre eux.
La barre Google+ permettant de basculer de l’un à l’autre (Web, Maps, Actus, Gmail…)  permet désormais à l’utilisateur de basculer sur son profil social (onglet à gauche), d’être informé des dernières notifications concernant son réseau ou encore de partager le contenu de son choix à ses cercles (liens, vidéos…)

1 : Onglet + permettant de basculer sur son profil social (ou de vous créer un profil si vous n’en possédez pas encore)
2 : Permet d’être informé des dernières notifications Google + (untel a partagé un lien avec vous…)
3 : Permet de partager du contenu aux membres de ses cercles

II. QUELLES POSSIBILITES POUR UNE ENTREPRISE?

1/ Ce qui existe : les pages Google+

À peine plus de 3 mois après l’officialisation de Google +, les pages Google + étaient lancées. Les entreprises n’ont pas attendu pour créer la leur, et de nombreuses marques (Pepsi, Toyota, H&M, Uniqlo,Burberry… ) sont déjà présentes sur la plate-forme.

Concrètement, les fonctionnalités que proposent les pages sont encore très limitées,
mais il y a fort à parier que les utilisateurs pourront progressivement les personnaliser, gérer leurs publications, ou encore suivre et analyser les interactions de leurs contacts. Pour l’heure, on peut y intégrer son logo, sa bio (informations pratiques), une vue Google Maps de son entreprise, et des photos/vidéos apparaissant dans un onglet séparé. L’administrateur peut ajouter des membres à ses cercles. Les utilisateurs peuvent recommander la page grâce au fameux bouton + 1 et bien sûr la partager avec leurs cercles.

2/ Faut-il y être présent ?

Google, on l’a vu avec certains sites dont la position dans les résultats de recherche a chuté vertigineusement à cause de Panda, a presque droit de vie ou de mort sur un site web en fonction de son référencement.

Si vous doutez encore de l’efficacité des médias sociaux en terme de branding et/ou de recrutement, lorsqu’il est question de Google inutile de réfléchir, il faut agir.
Car si une entreprise qui n’est pas présente sur les réseaux sociaux passe à côté de nombreuses opportunités, une entreprise qui n’optimise pas sa présence sur Google est inexistante, littéralement.  Vous vous devez donc d’y être, ne serait ce que dans une pure logique de SEO.

Pour s’en convaincre, il suffit de regarder l’actuel impact des « + 1 » sur les résultats des moteurs de recherche. Pour rappel, le bouton +1 a été lancé par Google en juin.  Il permet aux internautes de recommander un contenu en un clic, à la manière du « j’aime » bien connu de Facebook. Google utilise désormais cette métrique comme un moyen d’évaluer la pertinence et la qualité des informations publiées : la position d’un site dans les résultats de recherche est donc fonction du nombre de recommandations qu’il a recueilli sur la toile !

Concernant le référencement de votre page, 2 fonctionnalités supplémentaires ont été développées récemment et vous permettront d’accroître votre visibilité sur le web social :

> Le badge Google+

Le badge Google+ connecte votre site à votre page. Il permet aux internautes de l’encercler sans quitter votre site ou de la recommander en cliquant sur « +1 ». Enfin, l’ajout du badge est une démarche conseillée pour être éligible à Direct Connect.

> Direct Connect

Direct Connect permet de naviguer directement vers une page en utilisant la syntaxe : ‘+nom de page’. Pour l’instant, la fonctionnalité ne concerne encore qu’un nombre limité de pages, mais elle s’étendra bientôt à l’ensemble d’entre elles.

L’intérêt est de permettre à l’internaute effectuant une requête d’atterrir sur une page officielle de votre entreprise plutôt que de découvrir 10 liens qui pourraient présenter également le site de concurrents ou des avis négatifs.
 

La question n’est donc pas de savoir s’il faut être présent sur Google +, mais plutôt qu’y faire. Les prochaines étapes pour votre entreprise vont être les suivantes :

  • Ouvrir une page de préférence avec un profil utilisant une adresse email pro
  • Lier votre page à votre site web grâce au badge dédié
  • Commencer à diffuser / relayer des contenus pour vous faire connaître auprès des utilisateurs effectuant des recherches sur des sujets précis tout en optimisant votre référencement
  • Intégrer Google+ dans vos outils et procédures de veille/modération


Pour l’heure, il n’y a pas de stratégie particulière à adopter sur Google+, simplement une tactique opérationnelle de présence. Alors n’attendez plus !

Source : MediasSociaux.fr