Le grand test Aktor : l’analyse les sites carrières

Vous aussi, vous en avez sûrement entendu parler : l’expérience candidat. Elle commence tout au début du processus de recrutement en déposant sa candidature. Par mail, par formulaire, avec nos profils des réseaux sociaux et j’en passe, les choix sont nombreux. Mais qu’en est-il réellement ? Les entreprises se sont-elles adaptées pour proposer une réelle expérience ?  Nous avons voulu le savoir et avons lancé le test.

Notre démarche

Etant donné qu’Aktor Interactive est une agence tournée vers l’international, nous ne pouvions que mener une étude sur les sociétés de nos voisins. Nous avons sélectionné 50 entreprises en se basant sur leur statut de « meilleur employeur de l’année » et leur renommée. Nous pouvons compter dans la liste Décathlon, Coca-Cola ou encore Easy Jet. Le tout regroupé sur 9 pays, commençant par la France, passant par les Etats-Unis allant jusqu’au Japon, tout secteur confondu.

L’objectif de l’étude était d’analyser les différents sites carrières de ces grandes entreprises connues et reconnues. Nous souhaitions déterminer et mettre en valeur les clés du succès d’un bon parcours candidats et les faux pas à ne pas faire. Ainsi, nous avons déterminé 20 critères classés dans 7 catégories. Les voici :

  • Accessibilité à la page carrière depuis le site corporate
  • Moteur de recherche des annonces
  • Processus de candidature
  • Accusé de réception de la candidature
  • Accès à une plateforme personnalisée
  • Délais de réponse
  • Suite du processus de recrutement après acceptation

Chaque catégorie est composée de sous-critères, comme la facilité d’accès au site ou de candidature, le design de la page ou encore l’ergonomie.

Les entreprises testées sont : Danone, Décathlon, Total, Bouygues, St Gobin, BNP, Carrefour, Google, BCG, Nike, Salesforces, Starbucks, Facebook, Coca-Cola, Amazon, Walmart, Bestbuy, Lidl, Edeka, Bayer, Daimler, SAP, Sensirion AG, Swiss Life, Swatch, Schindler, Adecco, Lindt, Coop, DKSH, Samsung, Toyota, HSBC, Harrods, O2, EasyJet, Fiat, Benetton, Delonghi, Ferrero, Galbani, Vespa, Zara, Festina, Freixenet, Seat, Bueling, CAF et Santander.

Nos résultats

Nos conclusions

Détenir la page carrière idéale, à l’air du temps et offrant une réelle expérience candidat est un défi de taille. Même les meilleurs employeurs de l’année n’ont pas toujours relevé le challenge.

Pour conclure, nous pouvons constater que certains éléments qui aurait dû être acquis comme le responsive design ne sont pas encore à la portée de tous. Parfois même chez des grands comme HSBC, Vueling ou encore Samsung, cet essentiel du digital n’est pas mis en place.

A l’heure actuelle, le responsive design est un incontournable. Le développement du mobile impose une présence et une adaptation à tous les terminaux. Il en va de même pour les traductions des interfaces. En particulier, les sites espagnols et italiens sont moins attractifs et peu accessible à un public étranger. Nous nous retrouvons face à des design dépassés et peu lisibles.

L’espace carrière est la vitrine de la société et doit attirer les meilleurs talents. Une page moderne, claire et fluide est fondamentale.  Zara du groupe Inditex arrive à sortir son épingle du jeu avec un site à son image et représentant le secteur de la mode. Pour postuler chez la multinationale, le candidat interagit dans un environnement très design avec des vignettes comme celles des réseaux sociaux (Instagram) et différenciant : des formulaires très classiques et figés.

Un point récurrent chez l’ensemble des employeurs est la redirection. Les interfaces corporate sont globalement soignées avec des designs d’actualité. Malheureusement, une fois passée dans la phase de candidature, le postulant se trouve renvoyé vers un espace de connexion bien moins attractif. Il y a encore quelques semaines nous devions, y compter Décathlon qui est pourtant l’une des références en termes de site carrière. Cependant, la marque a corrigé ce défaut pour présenter aujourd’hui un parcours totalement fluide. En revanche, cela concerne bel et bien la société Suisse Coop ou encore Coca-Cola. Alors que chaque aspect de l’image est maitrisé, cette dernière accorde moins d’importance à la partie recrutement. La redirection engendre une coupure dans l’expérience candidat, sans mentionner l’ensemble des petites difficultés qu’il doit surmonter comme les déconnexions, les erreurs de champs ou de formats. Etre à la recherche d’un nouvel emploi est déjà une phase complexe pour les candidats. Toute difficulté supplémentaire engendre du découragement et de la procrastination, au risque de perdre les profils les plus intéressants.

Nous pouvons relever de nombreux points positifs. Un élément à retenir est le délai de réponse rapide de la plupart des sociétés. Même si le retour est négatif, il est intéressant pour l’image employeur de montrer l’intérêt porté à chaque profil et remercier les postulants. Il en reste que l’automatisation a ses limites. Les réponses restent des « réponses types » sans personnalisation quant au profil candidat, qui ne peut que rarement solliciter une demande de clarification pour s’améliorer.

De plus, les groupes sont vigilants dans l’accès simple et rapide à l’espace carrière. La majorité des sites disposent d’un lien direct entre l’interface corporate et les offres d’emploi.  Par ailleurs, Lidl a su apporter une valeur ajoutée à son espace personnel en proposant un suivi en temps réel de l’avancée du processus de recrutement. D’autres comme Carrefour, détaillent avant même la candidature l’ensemble du procédé et des délais. Une façon de rassurer les candidats et de les informer.

Par ailleurs, la personnalisation est un enjeu d’actualité. Que ce soit pour les pages erreurs 404 ou les pages de connexion, l’individualisation améliore le taux de transformation de 20%. Egalement une obligation du moment, la préparation à la nouvelle loi RGPD. Certains sites sont d’ores-et-déjà parés avec un Double Opt-in, même s’il ne s’agit que d’une minorité alors que la mise en place doit être faite d’ici fin Mai. Pour terminer, les points d’attention doivent se porter sur la fluidité du parcours candidat qui doit être rapide et le moins possible interrompu par un changement de page par exemple. S’ajoute la tendance du mobile device. Afin d’attirer les meilleurs talents, il faut anticiper les candidatures mobiles qui devraient se multiplier les prochaines années. Les statistiques d’origine des candidats par les Jobboards indiquent des taux de candidatures par mobile de 50 à 60%.   

Aktor Interactive vous accompagne dans la création et actualisation de votre espace carrière. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’étude ou nos services, n’hésitez pas à nous contacter.

Notre testeuse 

Née en Allemagne et vivant en France depuis 15 ans, Déborah Mathiak travaille depuis 1 an chez Aktor Interactive. Au poste de chargée clientèle Junior, elle est en charge du suivi des grands comptes ainsi que des missions diverses telles que la Newsletter. Pour la rédaction de celle-ci, elle a reproduit le parcours d’une recherche d’emploi chez les meilleurs employeurs de l’année. CVs en 3 langues et lettre de motivation en main, la quête était lancée. Sur le mois de Mars et Avril, Déborah a postulé a des emplois correspondant à son profil Marketing/Commerciale afin d’identifier la qualité du parcours candidat. Le résultat, deux entreprises intéressées et 48 réponses négatives. Heureusement, qu’elle n’était pas réellement à la recherche d’un nouvel emploi !